Le Master

Ce site est géré par les étudiants et alumni du M2 Géopolitique co-habilité par Paris 1 (Sorbonne Université) et par l’École Normale Supérieure (ENS Ulm). Découvrez ici à quoi ressemble cette formation et si elle est faite pour vous.


Quelle vision de la géopolitique ?
Ce M2 Géopolitique a pour vocation d’apporter aux étudiants des outils théoriques et pratiques pour analyser le monde contemporain. Lié à l’UFR de Géographie de Paris 1, il s’appuie sur une conception française de la géopolitique fondée par Yves Lacoste, et qui définit cette matière comme l’étude des rivalités de pouvoir ou d’influence sur des territoires, les populations qui y vivent et les représentations qui y sont associées. La géographie y tient donc une place importante, par le biais d’enseignements dédiés à des espaces régionaux (ex : Géopolitique de l’Asie orientale), mais elle est enrichie des apports d’autres disciplines comme le droit ou l’économie, et bien sûr l’histoire.


Pourquoi choisir cette formation ?
L’un des principaux intérêts de cette formation est qu’elle est tournée vers le monde professionnel. Elle combine en effets des enseignements théoriques de qualité avec des « outils » (notamment SIG et télédétection) dont la maîtrise sont une qualité rare et recherchée dans le monde professionnel, et un véritable atout pour les chercheurs en géopolitique. Par ailleurs, le grand séminaire de géopolitique rassemble chaque semaine des intervenants de haut vol venus d’horizons divers, et qui constituent autant de points d’entrée dans le monde professionnel.

Pour voir ce que deviennent les étudiants du master, consultez la rubrique « Le coin des anciens ».


Comment s’organise l’année du M2 ?
La formation théorique (cours et outils) se concentre sur le premier semestre de l’année scolaire (jusqu’à mi-janvier environ). Le second semestre est dédié à un stage ou à un terrain de recherche. Les rapports d’ateliers et de stage sont présentés lors du Grand Oral en septembre, devant l’équipe enseignante et les partenaires professionnels du Master. Le M2 s’adapte au profil et aux objectifs des étudiants, en proposant trois menus : l’alternance, le cursus recherche et le cursus professionnel.

Le cursus recherche :
Les étudiants qui se destinent à la recherche doivent suivre tous les enseignements théoriques du M2 (8 cours + 2 séminaires) et choisir 2 outils parmi les 4 proposés. Au second semestre, ils réalisent un terrain de recherche qui doit mener à la rédaction d’un mémoire de recherche.

Le cursus professionnel :
Le parcours professionnel combine 6 enseignements théoriques du M2 (+ 2 séminaires) aux 4 outils proposés. Le second semestre est consacré à un stage (minimum 5 mois) conclu par un rapport de stage.

L’alternance :
Les étudiants peuvent associer leur formation universitaire à un poste d’alternant en entreprise ou dans le secteur public. C’est à eux de trouver le poste, et non pas à l’université. Ils doivent alors suivre l’intégralité des enseignements théoriques et des outils proposés par le M2, et ont accès à des cours supplémentaires (y compris dans des universités partenaires) pendant le second semestre.


Quels sont les enseignements proposés ?

Séminaires communs

  • Séminaire de géopolitique des crises (M. Franck Debié)
  • Grand séminaire de géopolitique (M. Daniel Schlosser)

Ces séminaires sont obligatoires quelque soit le parcours choisi.

 

Enseignements fondamentaux

  • Géopolitique et géostratégie du monde post-bipolaire (M. Philippe Boulanger et M. Franck Debié)
  • Géoéconomie des ensembles régionaux (M. Pierre Beckouche)
  • Géopolitique des marchés financiers (M. Franck Debié)
  • Les fondements culturels de la géopolitique (M. Georges Prévélakis)
  • Analyse juridique des conflits territoriaux et maritimes (M. Jean-Marc Sorel)
  • Géopolitique du développement (M. Géraud Magrin)
  • Géopolitique de l’Asie orientale (M. Thierry Sanjuan)
  • Géopolitique de l’environnement (Mme Magali Reghezza)

Filière recherche : les 8 enseignements sont obligatoires.
Filière professionnelle : 6 enseignements au choix.

 

Outils et méthodes

  • Observation de la terre par les satellites (Mme Myriam Armand-Fargues)
  • Cartographie et Systèmes d’Information Géographique (M. Adrien Van Hamme)
  • Initiation à la rédaction de notes administratives de synthèse (M. Franck Debié)
  • Anglais de la géopolitique (Mme Elisabeth Cadenel)

Filière recherche : 4 outils au choix.
Filière professionnelle : les 4 enseignements sont obligatoires.


Comment intégrer le M2 Géopolitique Paris1-ENS ?
Ce M2 est une formation sélective (environ 25 étudiants par promotion). Pour intégrer cette formation Bac+5, il faut avoir validé un M1. Les géographes sont très appréciés, mais les profils atypiques ou complémentaires sont aussi recherchés : chaque année, plusieurs étudiants du M2 viennent d’une formation en droit, en économie, ou en sciences sociales. La maîtrise de langues étrangères, les stages réalisés ou les recherches menées sont autant d’atouts qui vous rendront intéressant pour un jury qui cherche à recruter une promotion mixte aux compétences complémentaires. La sélection des candidats se fait sur dossier, puis à l’oral (en juin) pour les profils retenus.

Le site de Paris 1 donne un certain nombre d’informations pratiques sur les enseignements et la procédure de recrutement. N’hésitez pas à le consulter !


Ce M2 est-il fait pour vous ?
Les rubriques ci-dessus listent un certain nombre d’éléments qui rendent ce M2 particulièrement formateur et intéressant. Si après les avoir lues, vous ne savez toujours pas si cette formation vous convient, vous pouvez vous poser les questions suivantes :

-Pourquoi Paris 1-ENS ? Il existe d’autres masters de géopolitique, à Paris et en province. Pensez à jeter un œil sur ces formations et à les comparer, en regardant notamment les enseignements, la place réservée aux stages ou aux terrains de recherche, l’insertion professionnelle…

-Pourquoi la géopolitique ? Si vous visez une carrière dans la défense ou les affaires étrangères, un master de relations internationale peut aussi vous convenir. Demandez-vous si l’approche géographique vous intéresse, et si les outils proposés par ce M2 vous seront utiles.

-Pour faire quoi ensuite ? Lors de votre candidature, il vous sera demandé quelle formule (alternance, recherche, pro) vous souhaitez choisir. Cette formation ne vous sera réellement utile que si elle s’insère pleinement dans votre parcours.


Vous avez encore des questions ? Vous pouvez aussi nous écrire à postmaster[at]geopo.fr.

Attention ! Nous ne faisons pas partie de l’administration. Si vous avez des questions pratiques, si vous avez des problèmes avec votre candidature, ou si vous souhaitez rencontrer un enseignant, merci de vous adresser à l’Institut de géographie de Paris 1.